Se connecter

 

Perpignan fête la Sant Jordi et fait jaillir les fleurs des fontaines du centre ville !

Perpignan fête la Sant Jordi et fait jaillir les fleurs des fontaines du centre ville !
La Sant Jordi (Georges), d’origine grecque, signifiant travailleur de la terre, laboureur, se célèbre aujourd’hui.

Il s’agit là d’une jolie coutume particulière trouvant son origine en Catalogne, mariant le livre et la rose, le savoir et la beauté, et qui se célèbre depuis une vingtaine d’années seulement.

Quand en 1995, l’UNESCO fit du 23 avril « la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur », cette fête devint ainsi universelle.

L’idée est venue d’un éditeur barcelonais en 1926, de célébrer le livre le jour anniversaire de la mort de Cervantes. Une date bien choisie.

En effet, le 23 avril 1616 vit la disparition presque simultanée de deux grands génies de la littérature mondiale: Cervantes et Shakespeare.

La légende :
Mais ce jour-là possède aussi une dimension onirique.
La légende raconte qu’un horrible dragon -tête de serpent, cornes, énormes écailles semait la terreur en Catalogne.

Un jour, il s’attaqua, par les airs, à Barcelone, mais les flèches des soldats l’empêchèrent d’investir la capitale catalane. Alors, il s’installa dans une caverne et se mit à dévorer toutes les personnes qu’il rencontrait alentour.

Tout le monde le craignait mais, pour s’en débarrasser, on décida de tirer au sort le nom de ceux qui iraient l’affronter. Ce fut celui de la princesse du royaume qui fut désignée…

En chemin, elle rencontra Jordi, un jeune et beau chevalier qui, ému par le
sort tragique de la jeune fille, décida d’aller se battre à sa place. C’est ainsi qu’après une lutte acharnée, Jordi arriva, à la fin de la journée, à enfoncer sa lance entre deux écailles du dragon.

Lorsqu’il trancha la tête du monstre, il fit jaillir une pluie de roses.

Voilà pourquoi il est de coutume d’offrir des livres et des roses aux personnes qui nous sont chères.

L’expression d’un peuple : La Sant Jordi, est l’expression de notre peuple, c’est la journée de la convivialité, du civisme et de la culture ; en définitive, c’est la manifestation du respect pour toutes les personnes, les peuples et les cultures ».

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *